Muhammad Yunus à Paris

Le fameux, le seul, l’unique Muhammad Yunus était à Paris cette semaine. Deux noisers se sont invités à sa conférence : retour sur l’intervention et les conseils du Prix Nobel ‘’banquier des pauvres’’.

Quand on demande à Muhammad Yunus comment il s’y est pris pour changer les choses autour de lui, sa réponse est toute simple : « everytime there is a problem, I create a business, we call it social business ». Le social business, selon la définition de Muhammad Yunus c’est donc une entreprise qui a pour but de résoudre des problèmes environnementaux ou de société, sans avoir l’intention de faire de l’argent et sans distribuer de dividendes.

Cela vous semble contradictoire avec les objectifs d’une école de commerce ? Et bien non pas forcément ! Selon Muhammad Yunus tous les hommes sont nés pour être des entrepreneurs et non des robots au service d’entreprises qui ont, le plus souvent, à leur tête un patron qui fait partie des 1% les plus riches de la planète et qui possède pourtant 90% des richesses.
C’est donc pour aider tous ces entrepreneurs en devenir que Muhammad Yunus a créé la Grameen Bank au Bangladesh, une banque qui fait du microcrédit en prêtant des petites sommes la plupart du temps a des femmes afin qu’elles puissent avoir une petite activité et qu’elles puissent faire vivre leur famille grâce à ces revenus. Il y a désormais 9 millions d’emprunteurs au Bangladesh et la Grameen Bank est désormais présente aux Etats Unis. Et pas d’inquiétude, Muhammad Yunus agit aussi en France avec la création d’une ‘’social business house’’ et du Yunus Center, en partenariat avec la mairie de Paris afin de promouvoir et d’encourager les initiatives citoyennes car selon lui, cela ne sert à rien d’attendre des solutions de la part du gouvernement, ce sont aux citoyens de trouver par eux-mêmes des solutions à leurs problèmes.

Mais reste à savoir par quel bout s’y prendre lorsque l’on a conscience que notre système capitaliste est fragile et présente des limites (élection de D. Trump, crise des subprimes et j’en passe) et que pour autant, ce n’est pas facile d’aller à son encontre. Muhammad Yunus nous encourage à changer les choses de l’intérieur, petit à petit. Pas besoin de mesurer l’impact social des entreprises car c’est difficilement mesurable par des chiffres, l’important c’est ce que l’on voit : si le problème est résolu ou non, et tant qu’il ne l’est pas on n’abandonne pas ! D’autant plus que nous avons tous les outils en main pour résoudre ces problèmes : la technologie, la jeunesse et le social business …

« Now it is up to you ! »
Comment créer un social business selon Muhammad Yunus ?
1. Regardez autour de soi et trouver le problème le plus grave (des idées : pauvreté, famine, environnement …)
2. Se demander quelle solution on pourrait apporter, même une toute simple
3. Mettre en place la solution et la répéter autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le problème ait disparu totalement
Mais, il y a d’autres manières de résoudre des problèmes sans pour autant créer son social business. En effet, il suffit juste de choisir son camp entre les gens ‘’selfish’’ et ceux ‘’selfless’’ et à
partir de là tout est possible : changer une multinationale de l’intérieur en faisant de l’intraprenariat — McCain qui recycle et qui évite le gaspillage — ou encore donner un aspect social
à son action — Danone qui agit pour faciliter l’accès à de la bonne nourriture pour nourrissons en Inde — et si certains appellent ça du social washing, Muhammad Yunus leur répond simplement que peu importe le nom que l’on donne à ces actions, le fait que l’entreprise fasse quelque chose pour
éradiquer un problème, c’est tout ce qui compte.
Pour conclure, je vous souhaite à tous de faire le choix comme Muhammad Yunus du ‘’super happiness’’ plutôt que du ‘’happiness’’ tout court, c’est-à-dire d’être heureux en faisant le bonheur
des autres plutôt que d’être heureux parce qu’on a fait son propre bonheur. « Make yourself happy is happiness, make other people happy is super happiness »

Pour approfondir : Vers un nouveau capitalisme ? et bientôt à voir en vrai lors d’une conférence à
l’ESCP … !! ☺

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s