TnT #5 : Le Conseil en Développement Durable

Ce mercredi 13 avril 2016, le Noise avait le plaisir d’accueillir Pierre François Kaltenbach, consultant en stratégie chez Accenture pour une conférence axée sur le conseil en stratégie dans le développement durable.accenture

Après avoir vanté les mérites de l’entreprise dans laquelle il travaille depuis 1993, expliqué sa structure (350 000 employés à travers le monde / 5 départements : strategy, consulting, digital, technology, operations) et sa spécificité par rapport aux autres acteurs du conseil (pas de headquarters / cotation en bourse), M. Kaltenbach en est venu à son métier.

M. Kaltenbach est à la fois consultant en stratégie « classique » et aussi spécialiste dans les missions dans le développement durable. Selon lui, le temps du greenwashing serait en passe d’être révolu. Les entreprises comprennent que les consommateurs attendent une adéquation entre les déclarations et les actes. Ce sont bien les entreprises pionnières qui tireront plus tard profit de leurs innovations, qu’elles soient technologiques ou organisationnelles.

Pour illustrer ses propos, il nous a donné deux exemples d’entreprises pour lesquelles il travaille qui tentent dès aujourd’hui d’innover.

– Danone : diffusion d’une vidéo résumant les défis qui attendaient cette entreprise : réussir à produire de plus en plus d’eau, de lait et de plastique (d’ici 2050, il est estimé que la consommation de plastique aura été multipliée par 4) de manière soutenable. Pour ce, Danone envisage de bouleverser ses modes de production et d’organisation en remettant en cause les manières de faire dans chaque branche et métier de l’entreprise : stratégie, production, marketing etc…

– Ikea : repenser le business model en développant d’autres activités venant s’ajouter à la simple vente de meubles neufs (réparation, recyclage), activités énormément créatrice de valeur passées d’une logique de produit à une logique de service.

De manière plus générale, au-delà de l’innovation de produits ou de procédés permettant de se différencier à plus ou moins long terme de la concurrence, les entreprises clientes pensent aussi de plus en plus à injecter du sens dans les actions de leurs employés dans le but d’attirer les meilleurs talents. Il s’agit désormais de rendre les employés fiers de leur entreprise.

Pour finir sur Accenture, le département Conseil en Stratégie compte aujourd’hui près de 20 personnes. Ce secteur est en croissance extrêmement rapide. Notre interlocuteur soulignait l’importance pour être « bon » dans les missions d’être au départ généraliste pour pouvoir traiter tous les problèmes dans leur globalité et non pas se focaliser seulement sur l’aspect social et environnemental. Il est souvent difficile de trouver un équilibre entre la « triple bottom line » (économique, social et environnemental) et il faut rester conscient que les changements se font progressivement, grâce à des objectifs réalisables et non pas utopiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s