La soirée KULA, ou comment réfléchir sur l’économie collaborative

En ce mercredi 11 mars 2015, les étudiants de l’ESCP Europe avaient rendez-vous avec des experts de l’économie collaborative pour échanger, réflechir, réagir. 6 ateliers permettaient d’aborder les multiples facettes de ce nouveau modèle économique.

Pourquoi la soirée s’appelle-t-elle la soirée “Kula” ?

La Kula est un système d’échange d’objets symboliques entre différentes tribus de l’Est de la Mélanésie sans aucune valeur économique. De tels objets circulent entre les tribus pour revenir à terme à son propriétaire. La circulation de ces brassards et colliers de coquillages, peut durer près de 10 ans !

Ce système, découvert au début du XXe par l’anthropologue Malinowski, a pour principale fonction d’entretenir les relations sociales entre les différentes tribus et donc de faciliter indirectement les relations commerciales entre les îles.

La soirée Kula, organisée par la Chaire Entrepreneuriat de l’ESCP Europe (Chaire EEE), repose sur les mêmes principes : les coquillages sont ici remplacés par des idées, des débats sur l’économie collaborative. Le but est ainsi de créer de nouvelles interactions entre les individus.

De quoi parle-t-on le temps d’une soirée ?

La grande force de cet évènement était la variété des sujets abordés. Les ateliers traitaient en effet de la production sans usine, des nouveaux modèles d’affaires ouverts, de la pensée de Jérémy Rifkin, le développement durable, consommer autrement et les critiques du renouveau capitaliste. La soirée s’articulait autour de 2 périodes de 45 minutes pour avoir la possibilité de participer à plusieurs ateliers.

L’atelier sur la pensée de Rifkin avait la particularité d’être animé par plusieurs élèves de l’ESCP Europe ainsi que par Sylvain Bureau, directeur de la chaire Entrepreneuriat. La préparation de cet atelier avait reposé sur la lecture de deux ouvrages de Rifkin, la société du coût marginal zéro et l’âge de l’accès. Après une rapide présentation de la pensée de l’auteur et de son lien avec l’économie collaborative, un débat s’installe entre les participants. La cohérence et la sincérité de Rifkin sont évoquées, ainsi que les enjeux de la neutralité du Web.

La soirée Kula était une très belle occasion de découvrir l’économie collaborative à travers l’échange et la participation active. En espérant que ce type d’initiative se multiplie au sein de l’école, vous pouvez visiter le site http://economiecollaborative.strikingly.com/ détaillant les cours dispensés à l’école sur ces problématiques !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s